Citations, Pensées / Articles, Spiritualité, Méditation

Un cas de conscience collective !

homme nature

Si ce n’est pas l’Homme qui cherchent à s’adapter aux contraintes et aux limites de la nature, c’est la nature qui se chargera de réguler les choses….la nature survivra à l’Homme !

Aujourd’hui, si l’homme n’est pas conscient et capable du changement de cap qu’il doit opérer dans son mode de vie, sa consommation et dans sa relation à la nature, nous aurons un exemple qu’il existe différentes formes d’intelligence. Malgré ce que l’Homme pense, ce n’est peut être pas celle qu’il recherche qui lui permettra de s’en sortir !

Quoiqu’il arrive, si l’homme n’agit pas, aujourd’hui, dans 20 ans, nous nous battrons surement pour d’autres besoins et causes….peut être le problème viendra-t-il de l’accès à l’eau potable ? Ou à de la nourriture saine ? Un air respirable ? Ou dans 20 ans, peut être, qu’il ne restera que quelques pourcentages de la biodiversité (en 30 ans, on compte 60% d’espèces d’oiseaux disparues, ne parlons pas des vers de terres, des abeilles…..) ? Ou Peut être ce sera en lien avec le pétrole ? Ou le nucléaire ? Ou le plastique ? Les déchets qu’on ne parvient pas à recycler mais qu’on continue de produire comme les écrans plats, Androïde, déchets nucléaires…. ?

Dans quelle mesure les pouvoirs publics sont-ils responsables des incohérences de ce système qui participe à notre propre auto destruction ? Dans quelle mesure les citoyens sont ils responsables face à ces mêmes incohérences et y participent, bon gré mal gré ?

En tout cas, je crois que c’est bien un réel phénomène de société, phénomène collectif ! Peut être pas plus, aujourd’hui, qu’hier, mais simplement un processus naturel de l’homme….il est capable de projeter le mal qu il produit à des années lumières mais incapable de parvenir à rectifier le tir et arrêter la machine infernale…

Que ce soit pour le climat, la nature, ou un cause de solidarité nationale pour une société plus juste et tournée vers l’intérêt collectif, il y en a, toujours, qui n’arrive pas à trouver un moyen quelconque d’agir, ou de remettre en question sérieusement ce qu’on nous propose comme modèle de vie, et qui aborde cela comme une sorte de fatalité, face à laquelle nous devrions rester simples spectateurs de notre propre chute collective !

Quelle cause plus importante pourrait être le vecteur commun pour se réunir en tant qu’êtres humains, citoyens, que le climat, la destruction de nos terres, la pollution de nos eaux, de l’air, de nos océans…… ?

Que faut il de plus comme raisons pour dire stop ?

Peut être a-t-on la peur du changement ? Les changements, il y en aura…je parlerai, même, plus d’évolution…plusieurs possibilités.. des changements subis, par le non engagement, des changements subis par les contraintes de la nature, tôt ou tard (accès aux ressources, hyper pollution..), ou un changement choisi par une prise de conscience générale et une intention collective de changer…quoiqu’il arrive, toutes périodes de changement s’accompagnent d’un sentiment d’insécurité, ou de peur, de flou, peur de l’inconnu, de l’incertitude ….mais ce sont aussi des périodes d’espoir, de renouveau, de construction ! Et certains changements sont sans-retours ! Déforester l’Amazonie est un exemple de choses qu’on ne pourra remplacer !

Alors, changement il y aura ! Maintenant reste à savoir de quelle nature il sera ?

homme nature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s