Actions Positives (Rézo), La Nature (Actions Rézo)

Retour d’une Rencontre-Débat : « Locavor, et si on allait plus loin ? »

Hier soir, il y avait une rencontre-débat, ouverte à tous, organisée par les défis ruraux, à la Chèvrerie du Val de Bures, sur le thème « Locavores, et si on allait plus loin ? »!

Une quinzaine de personnes étaient présentes, dont 4 acteurs du territoire qui ont témoigné sur leurs expériences du circuit court et sur leurs initiatives, pour aller dans ce sens là !

IMG_3932.JPG

Leurs témoignages étaient intéressants dans la mesure où chacun dispose de casquettes différentes, et donc, agissent dans des logiques d’acteurs, de territoires et des principes de réalités différents, selon les initiatives portées !

Il y avait, donc :

  • Sarah Bazin, éleveuse et animatrice au sein de la Chèvrerie du Val de Bures, à proximité de Bellencombre, qui dispose de sa propre boutique, sur place, pour vendre ses produits, mais aussi, ceux de certains collègues, tous les soirs de la semaine, à l’heure de la traite des chèvres. Et depuis peu, la Chèvrerie accueille un marché de producteurs locaux, deux fois par mois !

Ce que je retiens de son intervention est le fait que l’idée de ce marché s’est créé à partir d’une demande des consommateurs, mais aussi, qu’il est un lieu et un temps, pour se rencontrer, se restaurer, et profiter du cadre !

  • Marie Mabille du réseau AMAP de Haute-Normandie. Elle a pu nous présenter rapidement les AMAP, que maintenant, beaucoup connaissent et nous faire un « état des lieux » de notre territoire. De mémoire, 65 AMAPs existent, à travers le réseau AMAP de Haute Normandie, et ce chiffre n’est pas à l’abri d’augmenter !

Ce que je trouve intéressant avec les AMAPs, c’est le fait qu’elles naissent, également, suite à l’initiative de consommateurs, de citoyens ! Elles peuvent, aussi, se créer suite à la rencontre entre producteurs et consommateurs, de manière naturelle. Elles répondent à des besoins de territoire, et permet un lien direct entre consommateurs et producteurs. Le réseau AMAP peut intervenir en soutien pour monter et développer une AMAP.

IMG_3931.JPG

  • Un éleveur porcin, du Local, à Bois Guillaume, était présent également pour partager l’histoire de ce projet, qui ne cesse de croître. Le local est un magasin  où se sont réunis, dans le cadre d’une SCIC (Scociété Coopératives d’Intérêt Collectif), plus d’une vingtaine de producteurs locaux. C’est une forme d’organisation relevant de l’économie sociale et solidaire. Deux autres magasins ont pu être ouverts depuis la création de ce premier et des emplois ont été créés.

Ici,  le Local permet aux producteurs de s’investir dans une forme de distribution de leurs produits sans passer, pour autant par des intermédiaires (acheteurs / revendeurs). Cela permet, également, de centraliser un ensemble d’offres de produits frais et locaux, pour les consommateurs qui semblent ravis !

téléchargement (1).jpg

  • Frédérique Gerber, présidente de l’Association « La serre citoyenne« . Ce projet vient s’inspirer d’une expérience qui a été réalisée à Brooklyn, autour d’un supermarché coopératif alimentaire. Cette fois-ci, l’initiative sera portée sur le territoire de Dieppe. L’idée est de réunir suffisamment d’adhérents pour promouvoir des valeurs positives autour de la production et de l’alimentation saine (respectueux de l’environnement, des conditions de travail…). Le projet est en cours et réunit, déjà, quelques centaines d’adhérents. Je vous invite à découvrir leur projet directement sur leur site internet ou leur page Facebook 🙂

Encore une fois, ce témoignage montre la force et la volonté citoyenne pour s’organiser sur son territoire pour accéder à ses ressources, les préserver et les remettre en valeur, autour de valeurs positives.

logo_serre_citoyenne.png

 

Trois autres débats seront organisés par les Défis Ruraux, à différents endroits.

  • Le 12 octobre 2018, à l’Association du Coq à l’Âne, à Beaubec la Rosières, à 18h, sur le thème de « l’accueil social à la ferme ».

  • Le 16 octobre 2018, à 19h, à la GAEC du Mesnil au Coffre, à Trouville-Alliquerville, surle thème « le petit peuple des champs »

  • Le19 octobre 2018, à 19h, à la GAEC Elevage et Cultures, à Bréauté, sur le thème de « l’agriculture à l’heure de la transition énergétique »

IMG_3933.JPG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s