La Nature (Actions Rézo), Le Potager / Le jardin, Pensées / Articles

Mes Jardinières en palettes de Récup’ !!

A travers le site, j’aimerai pouvoir développer un versant qui me tient réellement à cœur, et qui est, en réalité, indissociable de ce que je suis, de mon équilibre et de mon bien-être !

On peut dire que cet article est une introduction !

Depuis que j’ai pris mon envol, et dès que j’ai eu la possibilité d’avoir un jardin, j’ai fait mon potager ! Mon premier potager, je devais avoir 23 ans (avant cela j’étais étudiant sans jardin fixe)! Et en voici quelques photos 🙂

Depuis, et qui sait que j’ai pas mal déménagé, j’ai toujours fait mon potager dans chaque nouveau lieu d’habitation !

Cela me permettait de me nourrir, de savoir ce que je mangeais, de m’inciter à manger plus de légumes, à me sensibiliser à la Terre, et aux différents processus de la Nature (cycle de l’eau, équilibre des plantes entre air et terre, vie intra-terrestre, le rôle des insectes, les associations et rotation des cultures, les cycles lunaires, les saisons etc…)

Chaque nouveau lieu était symbole du ré-investissement d’un lopin de terre, repartir de zéro ! Même si j’ai toujours eu cette frustration de ne jamais pouvoir faire perdurer mon potager dans le temps !

Depuis le début, mes intentions vers le potager sont guidées par quelques principes…

Du naturel, de l’équilibre, de l’harmonie, du sain  ^^

Je m’inspire beaucoup de la permaculture mais aussi du principe de l’agriculture naturelle, ou encore, de l’agriculture bio-dynamique ou de l’agro-écologie !

Mais, je me suis toujours brimé à devoir faire quelque chose de provisoire (location) et limité en espace (négociation avec les proprios). Selon le contexte, je m’adaptais..c’est pour cela que je m’inspire de la permaculture mais ne l’applique pas purement… Dans tous les cas, je respecte concrètement quelques principes que je me suis fixé, au gré de mes lectures, des échanges, des expériences…

En voici quelques uns :

  • Pas de pesticides, ni de produits chimiques !

  • Retourner le moins possible la Terre et tenter de créer, un sol dynamique, riche et vivant !

  • Associer les cultures favorables, respecter un maximum les rotations des cultures !

  • Suivre au mieux le calendrier lunaire pour effectuer les travaux aux jardins et les semis !

  • Trouver des solutions naturelles aux problèmes rencontrés, signes de déséquilibre (attirer des insectes prédateurs d’un indésirable, purin de plantes, association de cultures qui se protègent entre elles..)

  • Tenter et tendre, en parallèle, vers un espace qui s’auto-gère avec le temps, avec le moins d’intervention possible de l’Homme… Laisser certains légumes suivre leur vie de légumes jusqu’à la montée en graines (reproduction) et se semer spontanément …

 

Un des principes que je reprends de Massanobu Fukuoka, c’est le fait de partir de l’observation de la Nature, et de la forêt notamment !

La forêt n’a pas besoin d’engrais, ni de pesticides, ni de laboures, pour pousser et être majestueuse ! Elle s’auto-régule, d’elle-même, et on peut y observer ce cercle vertueux, du retour à la Terre !

fukuoka

Le sol, en surface de la forêt, l’humus, se créé, au fur et à mesure, de la chute des feuilles, de la décomposition des cadavres, des excréments des animaux, du travail intra-terrestre des micro-organismes, mais aussi, par la régulation de l’atmosphère produite par les arbres ! En tout cas, le sol de la forêt n’est jamais à nu !

Le cycle des saisons faisant, les graines semées naturellement vont trouver confort dans l’humus, sous les feuilles notamment, tombées dernièrement, et des fois sous la neige, jusqu’à ce que les bonnes conditions reviennent pour germer !

fuku

Cette longue introduction pour vous partager un autre point positif, une autre dimension que le jardin apporte au delà de l’aspect individuel !

Aujourd’hui, n’ayant pas la possibilité d’avoir de jardin chez moi, j’ai été confronté à une sorte de malaise, de manque ! Je n’avais plus cet accès spontanée à l’extérieur !

C’est aussi une des raisons qui m’a poussé, à  me rendre souvent en forêt cette année ! Une sorte de pansement en attendant de retrouver un lopin de terre !

Cela est venu requestionner mon équilibre ! Le constat était assez simple à poser mais, ensuite, restait à trouver une manière de réagir face à ce désagrément !

IMG_1142La forêt fut, donc, ma première réponse ! Et oui, il n’y a pas de fatalité, que des choix à faire ! En gros je me suis dit :

« Si tu n’es pas satisfait d’une situation, soit tu ne peux rien y faire et tu l’acceptes, soit tu te donnes les moyens pour changer la situation » 

Mais, je n’en suis pas resté là ! Quelques concours de circonstances (le vol de mon palmiers dans un pot devant ma porte d’entrée entre autres) m’ont amené à me construire des jardinières en bois de palettes de récupération ! Elles seront plus imposantes qu’un pot de fleurs, et plus difficilement, « déplaçables » !

2017
Réponse suite au vol de mon palmier

Cela m’a, donc, permis de faire pousser mes aromates, et de donner la possibilité aux passants de se servir, avec un petit écriteau « Ceci est un don de la nature, Servez-vous ! »

 

Ce choix, qui en somme est assez anodin, a depuis généré pas mal d’interactions, d’échanges et de rencontres positives 🙂  Les jardinières ont servi de médiatrices au lien social !

Cela a permis, par exemple, de discuter avec des passants, des personnes qui promènent régulièrement leur chien devant chez moi, ou des randonneurs, ou encore, des enfants qui rentrent de l’école !

Certaines dames viennent, même, régulièrement chercher un peu de ciboulette, ou encore, du thym, qui a été victime de son succès 🙂

 

Et ce que je trouve de très positif aussi, c’est le contact que cela a permis avec mes nouveaux voisins, qui ont très bien accueillis l’initiative ! Et même, cette année, une nouvel arrivant, motivé, et séduit par le concept, m’a sollicité pour construire de nouvelles jardinière ! Sa maison se colle à la mienne et nous avons des enfants du même âge : Nous décidons de créer cela avec une dimension un peu plus pédagogique !

 

Pendant quelques jours, nous nous sommes motivés ensemble pour aller chercher du bois de palettes, et construire de nouvelles jardinières ! Puis, la terre etc… Cela a permis de se découvrir et de mener à bien un projet en commun ! Des moments très positifs !

 

A l’installation des nouvelles jardinières, un autre voisin est venu nous témoigner son soutien dans cette initiative ! Nous échangeons nos regards sur la société, notre façon de nous nourrir, la nature des relations humaines etc…et il nous propose de nous aider en récupérant du bon compost de chez un de ses clients ! Trop bien !

 

Alors, voilà, cet article est un peu un melting pot de tout ça ! Ce que je peux observer, à travers ces expériences, c’est que le potager s’inscrit dans une logique de vie et permet de défendre certaines valeurs qui me sont chères. Le potager peut être considéré, en quelques sortes, comme un acte politique, un acte de résistance, au système industriel de l’agro-alimentaire.

Mais, il permet dans le même temps de créer du lien social, des connexions entre les gens ! Les jardiniers sont beaucoup dans le partage, le don contre don, les échanges de conseils.. Dans les jardins ouvriers, par exemple, il n’est pas rare de voir se développer une solidarité entre eux !

 

Pour résumer cette longue introduction, je dirai que :

Le potager est vecteur de bien-être, à travers le lien avec la terre, l’accès à de la nourriture saine…

Le potager est médiateur de relations sociales ….

Le potager est support à l’éducation, à la transmission …

Le potager est un trait d’union dans notre relation, et notre place, dans la Nature, sur la Terre, dans le cycle de la Vie …

Le potager est un point de départ …vers une ouverture d’esprit, un élargissement de la conscience …

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s